ATT, l’homme du consensus?

ATT, l’homme du consensus?

- dans Flash, International
208
0

Survenu moins de deux mois après la disparition de celui dont il fut le tombeur le Général Moussa Traoré ( mort le 15 septembre 2020), le décès de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré intervient dans un moment crucial de la vie socio-politique au Mali, marquée la transition politique depuis la démission forcée d’Ibrahim Boubacar Keita. L’ancien pensionnaire de l’école intermes de Kati et du 33é régiment des commandos parachutistes, a suivi également des stages en URSS et en France. Auteur d’un coup d’Etat militaire en 1991, il remet le pouvoir aux civils après l’organisation des élections législatives et présidentielles de 1992. Il est élu en 2002 et réélu en 2007. Victime d’un coup de force en 2012, il s’exile au Sénégal puis rentre définitivement au bercail en 2019. Il est décédé en Turquie lors d’un voyage pour des raisons de santé. Durant sa présidence, le Mali a connu une accalmie socio-politique et une prospérité économique plus ou moins soutenue.

Amadé Adama SORO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ceci pourrait également vous intéresser

Mali: Le Président et le Premier ministre de la Transition démis de leurs fonctions

Le vice-président de la Transition au Mali, le