Sénégal: Ousmane SONKO acquitté pour les faits présumés de viol, et condamné à deux ans de prison pour corruption de la jeunesse. Sa défense compte contre-attaquer

Sénégal: Ousmane SONKO acquitté pour les faits présumés de viol, et condamné à deux ans de prison pour corruption de la jeunesse. Sa défense compte contre-attaquer

- dans Flash, International
2558
0

La chambre criminelle de Dakar a condamné ce 1er juin 2023 l’opposant politique Ousmane Sonko à deux ans de prison dans l’affaire Adji Sarr. Ousmane Sonko a été acquitté pour les faits présumés de viol qui lui étaient reproché. Il est condamné à deux ans de prison ferme pour corruption de la jeunesse. La corruption de la jeunesse consiste selon la justice sénégalaise à débaucher ou à favoriser la débauche d’un jeune de moins de 21 ans. C’est un délit selon la loi sénégalaise, et non pas un crime comme le viol. Il s’agit de l’article de l’article 324 qui stipule : « quiconque aura attenté aux mœurs en excitant, en favorisant ou facilitant la débauche ou la corruption de la jeunesse de l’un ou l’autre sexe, au-dessous de l’âge de 21 ans ».

La chambre criminelle a par ailleurs condamné à deux ans de prison ferme la co-accusée d’Ousmane Sonko, madame Ndèye Khady Ndiaye, patronne du salon de beauté où monsieur Sonko était accusé d’avoir abusé d’une employée à plusieurs reprises.

Pour maitre Bamba Cissé, avocat d’Ousmane Sonko, à la sortie du tribunal, le fait que le viol ait été écarté montre bien selon lui qu’il s’agissait d’un complot : « Le juge a dit que Adji Sarr n’a pas été violée et que Ousmane Sonko ne l’a pas menacé de mort. Or, ce sont là les deux infractions pour lesquelles Ousmane Sonko avait été renvoyé par le doyen des juges. Pendant deux ans ou un peu plus, on nous a vendu un dossier de viols. Il y a eu beaucoup de pertes en vies humaines. La justice a fini par dire que tout ça devra accoucher d’une souris. Et ce que l’opinion doit retenir aujourd’hui, c’est que Ousmane Sonko n’a pas violé Adji Sarr. Si on considère que Ousmane Sonko n’a pas violé Adji Sarr. c’est qu’il y a eu une conspiration derrière cette affaire. Et je rappelle à l’opinion que la peine est une peine d’inéligibilité, pour nous de la défense. L’objectif était de salir un homme. Cet objectif n’a pas été réussi. L’autre objectif était de le rendre inéligible. Cet objectif a eu l’effet escompté parce que, aujourd’hui, avec cette peine-là et en l’état actuel des choses, Ousmane Sonko ne peut pas être candidat à la compétition électorale de 2024. En matière de contumace, il n’est pas possible de faire appel. Mais sur le plan technique, on avisera. ». Après le délibéré, les avocats d’Ousmane Sonko ont promis de multiplier les recours afin de faire annuler le verdict du Tribunal criminel de Dakar.

Pour rappel, le parquet avait requis 10 ans de réclusion criminelle pour viols ou 5 ans de prison pour le délit de corruption de la jeunesse. Depuis le début de cette longue procédure en février 2021, Ousmane Sonko a toujours dénoncé un complot pour l’écarter de la présidentielle prévue en février 2024 au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceci pourrait également vous intéresser

Formation en traduction et interprétation par CITEFCI en collaboration avec Raw Académie : La Déclaration de Niamey consacrant la création de la Confédération Alliance des États du Sahel traduite en arabe

Le cabinet international de traduction, d’étude, de formation,