Afrique du sud: Après 30 ans de prison, la justice accorde la liberté conditionnelle à Janusz Walus accusé du meurtre du militant anti-apartheid Chris Hani

Afrique du sud: Après 30 ans de prison, la justice accorde la liberté conditionnelle à Janusz Walus accusé du meurtre du militant anti-apartheid Chris Hani

- dans Flash, International
8
0

Dans quelques jours, Janusz Walus, auteur du meurtre de Chris Hani, un des héros de la lutte contre l’apartheid va recouvrer sa liberté. La justice sud-africaine lui a accordé ce lundi 21 novembre 2022, la liberté conditionnelle après 30 ans de prison.

Janusz Walus

Janusz Walus, lié à l’extrême droite blanche afrikaner, avait abattu Chris Hani, de quatre balles, le 10 avril 1993 selon les faits.

Chris Hani

Ce meurtre est intervenu dans le contexte des négociations pour l’organisation des premières élections multiraciales en Afrique du Sud.

Chris Hani devant une tribune en Afrique du Sud

Cet assassinat avait plongé le pays dans une vague de violence.

Obsèques du militant anti-apartheid Chris Hani

Janusz Walus aujourd’hui âgé de 69 ans, avait été condamné à mort mais après l’abolition de la peine capitale en 1994, sa peine avait été commuée en réclusion à perpétuité.

En 2016, un tribunal sud-africain lui avait accordé une libération anticipée. Mais cette décision, critiquée par l’ANC au pouvoir, avait été cassée l’année suivante. Sa libération dans une dizaine de jours, est qualifiée de diabolique par la veuve de sa victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceci pourrait également vous intéresser

Guinée-Bissau: Des hommes disent non aux violences faites aux hommes

Réunis dans les rues de la capitale Bissau,