8ème législature au Burkina Faso: Les mandats des nouveaux élus nationaux validés

8ème législature au Burkina Faso: Les mandats des nouveaux élus nationaux validés

- dans Elections couplées 2020
438
0

C’est ce lundi 28 décembre 2020 que le Président de l’Assemblée Nationale sortante, Alassane Bala SAKANDE, a convoqué “les députés déclarés définitivement élus à l’issue des élections législatives du 22 novembre 2020 par le Conseil constitutionnel” aux fins de validation de leurs mandats au cours d’une plénière à l’hémicycle.

Cette  plénière dite spéciale, était dirigée par le bureau d’âge avec à sa tête le plus ancien des députés en la personne de Kourouboundou Lompo, accompagné des deux plus jeunes.

C’est par acclamations que les députés de la 8ème législature ont validé leur mandat à la demande du président du bureau des sages.

Puis, les 127 députés ont procédé à l’élection du nouveau Président de l’Assemblée Nationale. A la fin du processus, c’est Alassane Bala SAKANDE, seul candidat inscrit sur la liste qui a obtenu la majorité absolue avec 123 voix pour, 2 voix contre et 2 abstentions. Il est donc élu à la tête du Parlement burkinabè pour la nouvelle législature.

Alassane Bala SAKANDE, qui est à son deuxième mandat à la tête du pouvoir legislatif burkinabè, dit devoir son élection à tout ceux qui ont placé leur confiance en lui et il espère être à la hauteur des attentes durant les 5 ans à venir.

Notons que La 8ème législature, compte 08 femmes élues (6,29 %). Sur les 127 députés qui ont validé leurs mandats, soit 32,28%, ont déjà siégé en partie ou en totalité, dans la précentante législature qui vient de s’achever.

Cependant, 60 députés des nouveaux élus ont déjà une certaine expérience pour avoir validé au moins un mandat ou pour avoir siégé dans une des législatures antérieures. Mais pour les  67 autres députés entrants, il s’agit de leur toute première expérience parlementaire.

Cette session d’installation se poursuivra avec la rédaction et l’adoption du règlement intérieur de la 8ème législature et prendra fin avec la mise en place des groupes parlementaires du nouveau bureau et des commissions générales.

Sali TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ceci pourrait également vous intéresser

Le Conseil constitutionnel valide la victoire du candidat du MPP et annule les suffrages de 200 bureaux de vote

Le Conseil constitutionnel a confirmé ce vendredi 18