Secteur bancaire au BF: Sanctions contre des institutions financières

Secteur bancaire au BF: Sanctions contre des institutions financières

- dans Economie, Flash
37
0

L’information circule depuis quelques jours: des banques burkinabè ont violé la réglementation en matière de blanchissement de capitaux et de financement du terrorisme. Nous publions en integralité un écrit de la Commission bancaire de la BCEAO sur le sujet. Quelles sont ces banques burkinabè épinglées?

Publication des sanctions disciplinaires et pécuniaires prononcées par le Collège de Supervision de la Commission Bancaire, lors de sa 129ème session, tenue le 5 août 2022. Sanction disciplinaire à l’encontre d’une première banque implantée au Burkina Faso

Lors de sa session tenue le 5 août 2022, la Commission Bancaire, après avoir entendu les dirigeants concernés, a prononcé un blâme à l’encontre d’une banque installée au Burkina Faso. Cette sanction disciplinaire est motivée par des manquements et infractions à la réglementation en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT),constatés lors d’une vérification thématique portant sur le dispositif de LBC/FT, effectuée auprès de cette banque, courant novembre 2021.

En sus de la sanction disciplinaire susvisée, la banque a écopé d’une sanction pécuniaire d’un montant de trois cent (300) millions de FCFA, au regard des infractions susmentionnées relevant de la troisième catégorie, conformément aux dispositions de l’Instruction n° 006-05-2018 du 16 mai 2018 fixant les modalités d’application des sanctions pécuniaires prononcées par la Commission Bancaire de l’UEMOA à l’encontre des établissements de crédit de l’UEMOA.

Sanction disciplinaire et pécuniaire à l’encontre d’une seconde banque implantée au Burkina Faso

Lors de sa session tenue le 5 août 2022, la Commission Bancaire, après avoir entendu les dirigeants concernés, a prononcé un blâme à l’encontre d’une banque installée au Burkina Faso. Cette sanction disciplinaire est motivée par des manquements et infractions à la réglementation en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT), constatés lors d’une vérification thématique portant sur le dispositif de LBC/FT, effectuée auprès de cette banque, courant novembre 2021.

En sus de la sanction disciplinaire susvisée, la banque a écopé d’une sanction pécuniaire d’un montant de cent cinquante et un (151) millions de FCFA, au regard des infractions susmentionnées relevant de la troisième catégorie, conformément aux dispositions de l’Instruction n° 006-05-2018 du 16 mai 2018 fixant les modalités d’application des sanctions pécuniaires prononcées par la Commission Bancaire de l’EUMOA à l’encontre des établissements de crédit de l’UEMOA.”

Quelles sont les structures bancaires sanctionnées? La Commission Bancaire n’a pas donné l’identité desdites banques. Mais certains agents à l’intérieur de ces banques n’ont pas su tenir leur langue et on apprend auprès d’eux qu’il s’agit de la Banque commerciale du Burkina ( BCB) et de Wend-Kuni Bank (WBI). On espère que les deux institutions financières prendront les meilleures dispositions pour éviter de tomber dans l’avenir sous le coup des sanctions de la Commission Bancaire de la BCEAO.

Adama Ouédraogo Damiss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceci pourrait également vous intéresser

Guinée-Bissau: Des hommes disent non aux violences faites aux hommes

Réunis dans les rues de la capitale Bissau,