Frais de scolarité session 2022-2023 : Le MENAPLN appelle les établissements privés à éviter une augmentation

Frais de scolarité session 2022-2023 : Le MENAPLN appelle les établissements privés à éviter une augmentation

- dans Education, Flash
45
0

Le Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) appellent les promoteurs d’établissement privé d’enseignement à se départir de toute augmentation des frais de scolarité pour l’année scolaire 2022-2023.

Selon le MENAPLN le système éducatif fait aujourd’hui face à des défis sanitaires et surtout sécuritaires qui ont entraîné la fermeture de plusieurs établissements publics et privés ainsi que le déplacement des élèves vers d’autres localités d’accueil. En plus de cela s’ajoute la situation économique internationale source d’inflation quasi généralisée.

Le MENAPLN rappelle que le fonctionnement des établissements privés favorise la scolarisation d’une proportion importante d’enfants du Burkina Faso en leur garantissant l’accès à la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ceci pourrait également vous intéresser

Le Mali accuse la France de soutenir les groupes terroristes dans le renseignement et l’armement

Le Mali a saisi le conseil de sécurité