Conférence internationale sur l’économie circulaire : Pour une meilleure implémentation au Burkina Faso les jeunes s’engagent

Conférence internationale sur l’économie circulaire : Pour une meilleure implémentation au Burkina Faso les jeunes s’engagent

- dans Economie, Flash
159
0

L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources et la production des déchets. Il s’agit de passer d’une société du tout jetable à un modèle économique plus circulaire. Un état d’esprit qui anime des jeunes burkinabè réuni au sein du réseau burkinabè pour une économie circulaire. Ce réseau a initié en partenariat avec des compétences locales et extérieures notamment International Circular Construction Cluster Slovenia l’expérience en matière d’économie circulaire.

”Vers une économie circulaire dans le secteur de l’environnement bâtit et de la protection environnementale au Burkina Faso, défis, opportunités et partage d’expérience”, c’est le thème de réflexion qui a été examiné sous forme de panel. Au nombre de trois (3), ces panels effectués en visioconférence et en présentiel ont fait appel à des compétences locales du monde universitaire et des petites et moyennes entreprises mais aussi d’expériences extérieures du Cameroun, de la France, des Etats Unis d’Amériques, de la Belgique et de la Slovénie.

Cette conférence internationale première du genre au Burkina Faso et portée par des jeunes se veut un cadre de réflexion, de rencontre et d’actions en faveur de l’économie circulaire selon le président du réseau burkinabè de l’économie informelle Kiswensida Romuald Zongo. Pour le partenaire clé de cette activité représentant de ICCC Slovénie Vladimir Gumilar, c’est une première expérience à saluer et à encourager.

Exif_JPEG_420

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceci pourrait également vous intéresser

Sénégal: Saisie de plus de 800Kg de cocaïne au large de Dakar

Plus de 800 kg de cocaïne ont été